samedi 18 juillet 2015

Petite rétro' sur l'Art Déco

Salon de l'Hôtel Parc Victoria à Saint Jean de Luz
On aurait tendance à le ranger dans la catégorie "Vintage" et pourtant, c'est un style à part entière! Au même titre que le Louis-Philippe, dans une autre époque... Le style des années 30 mérite l'attention. Pourquoi lui plutôt qu'un autre? me demanderez-vous. Parce qu'il s'adapte bien à la mode actuelle, avec ses formes cubistes et ses motifs géométriques. Et que peut-être, vous aussi, vous faites une overdose du orange des années 70!!

Création inspirée du bureau-bibliothèque de Paul Th. Frankl.
Du 30, j'aime la rigueur, le confort, l'esprit pratique et l'aspect volontiers cossus. Mais aussi son souci du détail et sa recherche de qualité : les canapés stricts, les clubs profonds, les bars à portée de main, les bureaux bibliothèques fonctionnels mais chaleureux, les cosys, intelligents lits d'appoint, les fauteuils qui évoquent les transatlantiques... C'est comme un esprit déjà moderne mais qui aurait conservé la nostalgie d'un certain art de vivre. Et il est vrai qu'en feuilletant mes magasines de ces années-là, je suis surprises par la modernité d'une époque qui semble avoir déjà tout inventé!

Projet décoration par Francis Jourdain
Pour la petite histoire...
Dès avant la Grande Guerre, les prémices de cette modernité apparaissent. Les meubles de Francis Jourdain au Salon d'automne de 1913 suscitent critiques et railleries. On le traite même de "janséniste", de fabricant de cercueils, de socialiste et d'Allemand, ce qui bien sûr à l'époque n'est pas un compliment ! Mais lorsqu'en 1925, on organise à Paris la grande exposition des Arts décoratifs, c'est cette tendance "cubiste" qu'officiellement on consacre. La ligne droite triomphe !
Coupant encore plus radicalement les ponts avec le passé, les artistes de l'UAM, Union des artistes modernes, mouvement créé en 1928, mêlent art et industrie, croient en la technologie, vantent le règne de la machine. L'art d'habiter se théorise, se rationalise, se conçoit et certains, tel Le Corbusier, qualifient appartements et maison de "machine à habiter" ! Alors vient le temps du fonctionnalisme, le règne du tube et du métal que l'on associe au cuir ou au bois, parfois précieux. Les meubles doivent être peu encombrants, faciles d'entretien.

Meubles par Le Corbusier & Jeanneret
On peut dire que de ce mouvement est né un art de vivre qui perdure de nos jours. Avec ses inventions encore en vogue : volonté d'apprivoiser la lumière et d'en jouer, éclairage indirect, mariage du meuble et de l'architecture, meubles modulables, transformables, intégrés, meubles gain de place. En somme, un style dont l'esprit intelligent, pratique et de qualité, trouve une résonance dans nos intérieurs d'aujourd'hui que l'on veut beaux et fonctionnels et que l'on chouchoute tant !

Petit coup de pouce pour reconnaître ce style...
Voici quelques croquis de meubles emblématiques de l'Art Déco.

 
Reste à vous dire, où vous pourrez le dénicher!
On peut trouver des pièces originales chez les antiquaires, dans les ventes aux enchères, les salons, plus rarement dans les brocantes. Sauf à tomber sur la perle rare! Mais attention, les prix restent très élevés. Bien sûr, internet reste une source inépuisable, avec des sites tels que D'art & déco ou encore Les Vieilles Choses. Je vous conseille aussi un détour par Le Bon Coin qui réserve parfois de jolis surprises, à un prix raisonnable. Car il y a ceux qui aiment, et ceux qui cherchent à s'en débarrasser!

Et pour finir, le petit plus insolite...
Vous pouvez aussi apprivoiser le style, en passant par la case coloriage!
En vente, ici : éditions Usborne


Retrouvez le sommaire : ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos mots... Prêt ? Palabrez !