samedi 14 février 2015

L'amour a sa recette


Monsieur va passer derrière les fourneaux. Ou bien conduire sa douce dans le restaurant d'un maître queux, histoire d'éviter que le torchon brûle ce soir... Madame va se faire belle comme un coeur. Elle sera rayonnante au bras de son cher et tendre. La parade amoureuse peut commencer ! 

Il faut dire que cela fait bien une semaine que l'on nous rabat les oreilles avec ce jour qui met le couple à la fête. Et de me demander mais ça remonte à quand cette coutume qui nous fait roucouler et dépenser comme des pigeons ? Oh de pas si longtemps que ça... 

À l’origine, c'était une coutume païenne. Au XIXème siècle, il s'agissait juste d'un échange mutuel de « billets doux » ou de Valentins illustrés de petit Cupidon ailé aux jolies fesses roses. Et puis, on est passé des cartes de voeux, au cadeau. Comme des oranges à la playstation ! 

Du coup, je n'ai rien trouvé dans mes vieux magasines qui parle de cette "tradition" ! Mise à part quelques conseils pragmatiques pour être la ménagère parfaite, le mari comblé. Et cette recette, du Maître Bouton, président des Maîtres d'hôtel de France et de Navarre ! Rien que ça... 

La recette date de 1928. Mais comme l'amour, elle pourrait être intemporelle. Sa poésie vaut que je vous en partage la teneur. A savourer, mettre à son goût et en oeuvre...

La recette du bonheur conjugal

Mettez d'abord dans un bocal
Deux ou trois livres d'espérance ;
Puis, vous y joindrez un quintal
De petits soins, de complaisance,
Une mesure de bonté,
Un quarteron de confiance,
A discrétion de la gaité,
Quatre ou cinq pots d'obéissance,
Cinq ou six livres de douceur ;
Ajoutez à la bonne humeur,
Un milligramme de folie.

Quant au sel n'en mettez qu'un grain,
Car si vous passiez l'ordonnance,
Au lieu d'une once, il faudrait bien
En mettre deux de patience,
Cuire le tout à petit feu
D'une chaleur bien soutenue,
Qu'amour et qu'amitié, tous deux
Ne le perdent jamais de vue :
Vous obtiendrez, par ce moyen,
Une galette bien pétrie,
Dont un morceau chaque matin
Suffit pour embellir la vie !

Bonne Saint-Valentin les amoureux !

Retrouvez le sommaire : ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos mots... Prêt ? Palabrez !