mercredi 24 septembre 2014

Vieux branché


Ils sont légion sur les brocantes. On les trouve posé à même le sol, l'âme en peine et le regard éteint. Prostrés dans l'attente. Parfois ils n'ont même plus leur cadre pour les protéger. Ce sont les fameux vieux portraits à la recherche d'une famille...

Rien qu'à voir leur expression figé et leur teint fané, ça fiche le bourdon ! Alors qui voudrait d'un aïeux sans lien de parenté, à la mine renfrognée, qui semble vous reprocher sa désuétude ?

Sauf qu'il pourrait devenir un peu plus funky ce petit papi à la moustache bien taillé. Il suffirait pour cela d'un bon lifting et d'une dose d'humour. Et ce avec pas grand chose.
D'abord, munissez-vous d'un crayon à papier si vous voulez tracer le contour du dessin avant de vous lancer. Il faut faire un trait très léger pour éviter qu'il soit visible sous la peinture. Et c'est parti ! Chapeau pointu, "langue de belle-mère" (ça c'est l'autre petit surnom du sifflet sans-gêne) ! Tout est bon pour lui donner un air guilleret à notre "vieux..." Ensuite, peignez avec un pinceau acrylique et de la peinture de la couleur de votre choix. Vous pouvez aussi fabriquer un pochoir avec du carton fin et faire le dessin à la bombe de peinture.

Il ne vous reste plus qu'à dénicher une place au nouveau venu. Un "vieux" branché qui a enfin retrouvé les joies de la vie de famille !

Retrouvez le sommaire : ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos mots... Prêt ? Palabrez !