jeudi 11 septembre 2014

Coup de jeune à la Régence


C'est en farfouinant sur le Bon coin à la recherche d'une table à petit budget, que je suis tombée sur celle-ci. Un couple de sexagénaire voulait s'en séparer après quarante ans de cohabitation dans leur salon et une bonne centaine de repas de famille. Autant dire que cette table en aurait sans doute des choses à raconter... Bien plus que notre table laquée blanche tout droit sortie d'usine ! Est-ce que cette table allait trouver sa place dans notre appartement résolument moderne ?


Oui, à condition de ne pas s'aventurer dans le total look qui risquait de donner un coup de vieux à notre intérieur ! Donc, impossible de la marier avec des chaises en bois de la même époque.

Le style Régence épouse parfaitement un décor design. Il apporte la chaleur d'un bois précieux. Il doit son nom à l'époque de la Régence de Philippe d'Orléans (1715-1722) où les aristocrates proches de la cour sont en quête de plus d'intimité et de raffinement. Le style se veut donc gracieux, sublimé par la marqueterie et les dorures à feuille d'or.


Il restait la phase délicate du relooking. La patine avait jaunie et le plateau de la table était fané par endroit. J'ai commencé par rajeunir les pieds ! Rien de tel qu'une peinture immaculée pour leur redonner de la fraîcheur. Ensuite, j'ai sorti mes instruments d'antiquaire et pratiquer l'opération en 4 étapes...


1. Décaper au préalable avec la laine d'acier si le support est encrassé.
2. Appliquer la cire d'antiquaire au pinceau et laisser poser pendant 4 heures.
3. Passer la plume d'oie (nom donné à la petite brosse à gauche sur la photo)
4. Puis, faire briller avec un chiffon de laine et le tour est joué !


Le coup de jeune passé, il fallait encore trouver des chaises ! Nous avons jeté notre dévolu sur le modèle "Queen" de la marque Pedrali. Confortables et un peu moins onéreuses que certaines de ses consoeurs, ces chaises ont conquis notre intérieur. Et voilà le résultat...

Retrouvez le sommaire : ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos mots... Prêt ? Palabrez !